10 résolutions antistress pour 2013

Bonne année! Santé, Solidarité

photo: ©2013 Simon Martel

Tandis que le Père Noël s’apprête sagement à profiter d’un repos bénéfique suite à son labeur intensif, plusieurs travailleurs retourneront à la tâche après un temps des Fêtes exténuant, en ayant plus ou moins eu la possibilité de récupérer. Au calendrier professionnel, janvier marque la reprise des activités. Les exigences et les pressions liées au contexte de travail auront tôt fait de se manifester et de mettre de nouveau à l’épreuve les capacités et les ressources dont chacun dispose. Nous savons tous que le stress est une composante réelle du travail nécessaire à la production. Par contre, le stress chronique qui s’installe dans la durée comporte ses dangers maintes fois démontrés au plan de la santé physique et mentale, c’est pourquoi nous nous préoccupons d’en limiter les conséquences dommageables.

Avec l’arrivée de la nouvelle année et pour faire un clin d’œil à la tradition, nous vous proposons donc dix résolutions antistress à adopter au travail. Il s’agit de stratégies sérieuses, simples et efficaces, à la portée de tous. Ces moyens reconnus, appliqués avec constance et confiance, auront un impact positif sur votre humeur générale, sur votre mieux-être au quotidien au travail et sur votre santé à court, moyen et long terme.

Voici sans plus tarder la liste des 10 résolutions antistress suggérées pour un travail sans tension en 2013 (vous pouvez en faire un aide-mémoire à garder dans l’agenda, pourquoi pas!) :

  1. Je sais m’entourer, partager les responsabilités, offrir mon soutien et accepter d’être aidé(e) au besoin.
  2. En collaboration avec mon supérieur, je me fixe des objectifs plus réalistes incluant les tâches essentielles et des activités qui me plaisent vraiment.
  3. Je prends des décisions pour chacun des sujets que je peux traiter facilement, ainsi ma liste de préoccupations diminue.
  4. J’évite les nombreuses interruptions au travail qui dilapident le temps et contribuent au sentiment d’envahissement.
  5. Je prends des pauses régulières car les pauses inspirent et font jaillir les idées. De plus, je respire consciemment ; c’est gratuit!
  6. Je négocie des échéanciers plus longs vu la tendance naturelle de l’humain à sous-estimer le temps requis pour effectuer une tâche.
  7. Je me donne des « vacances mentales » des situations complexes à résoudre…pour y revenir plus tard, avec plus de recul.
  8. Je m’invente un rituel de fin de journée pour atterrir en douceur avant de quitter et ainsi laisser le travail…au travail.
  9. Je ne laisse pas le travail (et ses ruminations) envahir mes nuits et je ne fais pas de mes nuits des heures escamotables. Le sommeil, c’est prouvé, ça repose!
  10. J’évalue mon travail de façon régulière, je garde des traces de ce que j’accomplis et je reconnais mes bons coups.

Les spécialistes du stress, Hans Selye et Henri Laborit, recommandaient aussi d’éliminer à la base toutes les sources de stress pouvant être évitées (ex. le bruit ambiant, le désordre du bureau, les repas irréguliers, etc.) car il faut savoir que plusieurs petits irritants causent parfois plus de tort qu’une grande épreuve. Enfin, la professeure Sonia Lupien affirme que « l’inverse du stress n’est pas la relaxation ». Selon elle, à l’instar des autres spécialistes précités, à l’opposé du stress figurent plutôt la résilience de l’individu, sa capacité à créer des solutions pour garder l’impression de contrôle face à une situation potentiellement stressante.

Ainsi, la gestion efficace du stress au travail implique que le travailleur augmente son pouvoir d’action sur les situations et n’hésite pas à « prendre la barre » de ses activités selon ses objectifs professionnels. Le travailleur se donnera des options, se dotera de plans de rechange, trouvera la manière d’orienter ses choix en fonction de ses valeurs principales. Enfin, pour échapper aux répercussions les plus néfastes du stress au travail, il est bien sûr ingénieux de diversifier ses sources de gratification et d’accomplissement ainsi que d’ajuster à chaque âge de la vie ses attentes face au travail.

Pour conclure, L’Essence du travail vous souhaite une année 2013 des plus palpitantes et prend la ferme résolution de publier plus régulièrement des articles dans la rubrique 35h/semaine pour le bénéfice de ses lecteurs!

Recommandations de lecture :

  • André, Christophe. Sérénité : 25 histoires d’équilibre intérieur. Paris : Éditions Odile Jacob, 2012.
  • Lupien, Sonia. Par amour du stress. Boisbriand : Éditions au Carré, 2010.

© 2013 tous droits réservés Nicole Blanchard


Ce contenu a été publié dans 35h/semaine, au travail, Santé mentale, Stress, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à 10 résolutions antistress pour 2013

  1. Martine dit :

    Attention au stress! À mes yeux, c’est aussi dévastateur que le cancer! À part le stress habituel au bureau, je n’avais pas vraiment d’autres problèmes dans ma vie. Je suis une personne de nature optimiste et positive, mais j’ai peu à peu perdu tout mon entrain. Un jour, pendant une réunion de travail, j’ai craqué! Je me suis mise à pleurer devant tout le monde! Comme si tout ça était juste trop. J’ai mis longtemps à m’en remettre. C’est pourquoi je vous dis Prudence!

  2. Carole dit :

    Merci Nicole pour ces résolutions.

  3. Amélie dit :

    Pour partir l’année 2013 du bon pied! Merci Nicole pour cet excellent article!

  4. Andréane dit :

    Nicole, encore une fois, quel bon texte! Ces résolutions sont à la fois sages et audacieuses! J’aime beaucoup! Bravo! Et une très bonne année à toi aussi, avec du travail à ta faim et du stress juste comme il le faut!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>