Au secours ! Maman s’est brûlée au travail !

Deux valeureux pompiers, la hache à la main, prêts à secourir la veuve et l'orphelin.

photo: ©2012 Simon Martel

Cher monsieur le patron de l’hôpital,

Je vous écris ce mot d’excuse pour ma mère qui ne viendra pas au travail pour quelques temps car elle est très fatiguée. D’ailleurs, elle ne se lève plus le matin pour préparer mon déjeuner. Selon ce que j’ai compris, maman a pris la décision de quitter son travail d’infirmière pour prendre un congé de maladie sur la recommandation de son médecin. Maman pleure souvent depuis et papa lui répète qu’elle ne pouvait pas en décider autrement car ses capacités flanchent. Il dit qu’il aurait été définitivement dangereux d’abuser du peu qu’il lui reste. Ce sont des maux de grands que vous comprendrez mieux que moi mais je sais que c’est très sérieux.

Maman se demande à présent si elle était compétente dans son métier. Moi, je vous assure que maman est une très bonne infirmière. Elle est douce et sensible, elle est vraiment la meilleure pour soigner mes bobos et me rassurer. Elle a même déjà reçu une belle carte de la part des parents d’une petite fille atteinte du cancer. Pourtant, maman ne sait plus de quoi sera fait son avenir.

Papa et moi, nous avions remarqué que ça n’allait pas. De plus en plus, maman était envahie par son travail à l’hôpital. Chaque jour, elle était tourmentée et nous parlait tout le temps de la salle d’attente bondée, des personnes âgées abandonnées dans les corridors, des patients très impatients et parfois intimidants envers elle. Aussi, il lui arrivait souvent de finir très tard car elle remplaçait des personnes absentes.

Maintenant, elle répète qu’elle est brûlée, mais ça ne se voit pas, j’ai bien regardé. Papa me dit que c’est une brûlure interne, causée par l’usure. C’est pour ça qu’elle est triste ou se fâche pour rien. Parfois, elle oublie des choses ou n’arrive pas à choisir au magasin. Maman n’est plus la même. Elle manque d’énergie. Elle a perdu le goût de sortir avec nous. J’ai bien peur de ne jamais retrouver ma maman enjouée.

Une collègue de l’hôpital lui a apporté des fleurs pour la réconforter. Elle comprend tout à fait ce que vit ma mère puisqu’elle a également dû quitter son emploi durant quelques mois l’année dernière, suite à un épuisement. Elle m’a expliqué de garder espoir et de réaliser le courage de maman qui devait travailler sous pression jour après jour, dans des conditions difficiles. Cette amie infirmière nous a raconté que c’est souvent intolérable de traiter les gens sans les écouter ou de soigner un enfant sans même avoir le temps de l’appeler par son nom.

Quand maman entend tout ça, elle est craintive de retourner au travail car rien n’a changé en réalité dans votre hôpital. Moi aussi, j’ai peur pour elle et pour ses collègues. Au fond, ma mère, elle est comme moi, comme vous peut-être, monsieur le patron. Elle aime les sourires, elle a besoin de se sentir utile, respectée et appréciée. Puisque vous dirigez un hôpital, auriez-vous la gentillesse de prendre soin d’elle quand elle reviendra au travail?

Recommandations de lecture :

Hammer, Béatrice. Cet hiver-là. Éd. Oskar Jeunesse, Paris, 2008.
Marie relate la dépression de sa mère et les impacts de cette maladie sur la famille.

Castro, Dana. Ça va pas fort à la maison : L’enfant et les soucis des grands. Éd. Albin Michel, Coll. Questions de parents, Paris, 2005.
Puisque la dépression du parent représente un stress important pour l’enfant, quelques pistes pour en parler, pour protéger l’enfant et construire à partir de cette expérience de crise familiale.

© 2012 tous droits réservés Nicole Blanchard


Ce contenu a été publié dans 35h/semaine, au travail, Burnout, Épuisement professionnel, Santé mentale, Stress, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Au secours ! Maman s’est brûlée au travail !

  1. Christine dit :

    J’aime ton site. C’est clair, net et précis et pas compliqué. C’est l’essence de l’essentiel. Je vais continuer à lire tes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>